Facebook

Challenge-Performances

NewsLetter

Blog

Osez le télétravail !Osez le télétravail ! Le 17/10/2011

Même si 75% des salariés franciliens se disent favorables au télétravail, 56% d'entre eux pensent qu'il leur serait impossible de le pratiquer (étude d'OpinionWay pour www.lesnouvellesparisiennes.org ). Quels sont les freins évoqués ?



la nature même de leur métier à 54 %
les réticences du management (30 %)
les réticences  de l'organisation de leur équipe (28 %)



Mettre en place une démarche de télétravail au sein d'une organisation ne s'improvise pas. Depuis 2005, la pratique est encadrée par un accord national interprofessionnel décliné en une cinquantaine d'accords d'entreprises. Sur le terrain, ce type d'organisation provoque un profond changement dans l'organisation : les dirigeants et les collaborateurs doivent s'inscrire dans une démarche d'entreprise agile.

 Je vous communique quelques pistes pratiques d'une d'expérience de télétravail.

Passer un deal gagnant-gagnant entre l'organisation et le télétravailleur


Afin d'éviter que certains managers voient chez les télétravailleurs des tire-au-flanc ou que ces télétravailleurs se sentent surexploités, sans barrière entre l'espace professionnel et personnel, le périmètre d'exécution du télétravail doit être clairement défini (surtout s'il ne s'exerce pas dans des télécentres) : chacun doit y trouver son compte.

 

Adopter un management 2.0 agile  et collaboratif

Le télétravail conduit les hommes à modifier leur comportement :

Le manager 2.0 a un rôle qui tend davantage vers la facilitation, le support ; il pilote par le leadership plutôt que par les objectifs (pourtant bien présents) et doit naviguer entre un subtil mélange de contrôle (à distance) et d'influence

le télétravailleur a un rôle plus fort dans le pilotage de la relation et du travail, il devient initiateur tout autant qu'exécuteur ; il doit avoir envie d'une plus forte autonomie pour avoir accès à de nouvelles responsabilités


Attention toutefois à ne pas négliger les rapports humains réels ; il faut permettre des temps de rencontres réguliers pour préserver le lien social et faire partager la culture d'entreprise : oui au télétravail...à temps partiel !

Choisir des procédures et des outils de pilotage et de communication adaptés

Pas de changement d'organisation sans mise en place de procédures de travail et d'outils spécifiques. Le pilotage à distance doit être facilement possible par des outils de gestion type CRM ou des outils de suivi de projets spécifiques.

Les outils de communication suivant sont faciles à prendre en main :

-    Skype et Teamspeak (création de salles virtuelles de réunion) pour les communications audio-vidéos
-    Teamviewer pour la prise de main à distance, le partage d'écrans

 

Communiquer sur votre  démarche de développement durable

Les télétravailleurs doivent être des acteurs clés de votre démarche de développement durable de votre organisation. Sur ce dernier point,  je vous invite à parcourir le livre vert du Syntec (www.syntec-numerique.fr/Bibliotheque/Publication-du-2e-volume-du-Livre-Vert-Vision-et-Recomandations-sur-le-developpement-durable-et-le-Green-IT-Le-teletravail-au-service-du-developpement-durable-tierce-gagnant).

Confrontées aux changements (rapides) de leur environnement, l'entreprise et ses hommes doivent évoluer, être davantage agiles; le télétravail est une richesse qui participe ainsi à l'avènement de l'« entreprise mobile Green », où l'on peut travailler efficacement en dehors des lieux de travail traditionnels grâce à des solutions mobiles éco-efficaces.

Les « télétravailleurs » représenteraient aujourd'hui en France moins de 2 millions  sur les des 23  millions de salariés. Ce taux dépasserait 30 % de l'ensemble des télétravailleurs  en Finlande, en Suède et en Belgique.

Retrouvez l'article original sur http://portail-des-pme.fr/rh/2378-osez-le-teletravail-

Source : le portail des pme
RSS Blog RSS : Blog