Facebook

Challenge-Performances

NewsLetter

Blog

Les belles performances des entreprises au fémininLes belles performances des entreprises au féminin Le 07/04/2011

Un classement n'avait encore jamais été réalisé : celui des entreprises dirigées par des femmes. C'est désormais chose faite ! L'initiative en revient à Women Equity Partner. La société d'investissement spécialisée dans le financement d'entreprises dirigées par des femmes a comparé les résultats financiers de 50 PME réalisant entre 4 et 50 millions d'euros de chiffre d'affaires et employant entre 20 et 250 salariés. En tête du palmarès, la société de lingerie Charlott', présidée par Véronique Garnodier, qui vend ses collections à domicile (30 millions d'euros de chiffre d'affaires), suivie de Mado Marcel, une entreprise de prêt-à-porter menée par Caroline Leonetti (12 millions). Mieux encore, comparées à leurs homologues dirigées par des hommes, ces entreprises afficheraient des rentabilités supérieures (+ 21,5 % sur trois ans, contre - 0,8 %), tous secteurs confondus. La raison : les femmes dirigeantes font l'objet d'une plus grande sélection en raison notamment d'une forte suspicion sur leurs compétences. Ayant moins accès au financement, elles doivent faire doublement leurs preuves. Un classement n'avait encore jamais été réalisé : celui des entreprises dirigées par des femmes. C'est désormais chose faite ! L'initiative en revient à Women Equity Partner. La société d'investissement spécialisée dans le financement d'entreprises dirigées par des femmes a comparé les résultats financiers de 50 PME réalisant entre 4 et 50 millions d'euros de chiffre d'affaires et employant entre 20 et 250 salariés. En tête du palmarès, la société de lingerie Charlott', présidée par Véronique Garnodier, qui vend ses collections à domicile (30 millions d'euros de chiffre d'affaires), suivie de Mado Marcel, une entreprise de prêt-à-porter menée par Caroline Leonetti (12 millions). Mieux encore, comparées à leurs homologues dirigées par des hommes, ces entreprises afficheraient des rentabilités supérieures (+ 21,5 % sur trois ans, contre - 0,8 %), tous secteurs confondus. La raison : les femmes dirigeantes font l'objet d'une plus grande sélection en raison notamment d'une forte suspicion sur leurs compétences. Ayant moins accès au financement, elles doivent faire doublement leurs preuves.

Source : Le point

Article original : http://www.lepoint.fr/emploi/les-belles-performances-des-entreprises-au-feminin-17-03-2011-1309455_30.php
RSS Blog RSS : Blog