Facebook

Challenge-Performances

NewsLetter

Blog

Le coaching s'invite dans les grandes écolesLe coaching s'invite dans les grandes écoles Le 12/05/2011

Q u'avez-vous retenu de cette image ? » Par groupes de cinq, les élèves se concertent, puis livrent leur vision. Certains insistent sur les détails, d'autres réagissent plus à la vue d'ensemble. C'est l'un des exercices proposés aux élèves de 5 année du cycle EBP de Bordeaux EM (BEM), dans le cadre de la préparation à l'emploi. « L'objectif est de les aider à mieux se connaître, et à se situer par rapport à tel ou tel type de métier », explique Delphine Conqueret, responsable du pôle développement personnel à BEM. D'autres exercices sont axés sur la prise de décision ou le mode d'action. Ce module s'appuie sur le test de personnalité MBTI (Myers Briggs Type Indicator).

Depuis deux ans, BEM a mis en place une série de modules conçus dans cette optique. « Nous avons commencé par la formation continue, avant d'étendre le dispositif à tous les élèves », indique Jean-Luc Faye, responsable du service développement personnel et professionnel. Ainsi, pour le programme grande école, les élèves passent d'abord par le module MBTI (obligatoire), avant d'enchaîner, en 2 e et 3 e année, sur des sessions (facultatives) consacrées au travail sur le comportement et sur la personnalité, sous la houlette de coachs certifiés. Ces enseignements visent notamment à renforcer la confiance en soi, dans une optique professionnelle. En parallèle, d'autres modules sont consacrés à la découverte des métiers. Six journées carrière (« My Way ») permettent aussi de plancher sur l'orientation : rencontres avec des professionnels, ateliers CV ou entretien... Les trois années du cursus représentent une centaine d'heures. « Pour élaborer son projet, il faut mettre en cohérence sa personnalité, ses valeurs, ses expériences, afin d'élaborer un discours cohérent », souligne Jean-Luc Faye. « Write your story » est d'ailleurs devenu la signature de l'école. Le dispositif est complet, élaboré avec des psychologues, des consultants RH, des coachs... Le résultat ? «  Les entreprises notent que les diplômés savent mieux se présenter. Ils ont cessé de tenir un discours stéréotypé, de chercher à "se vendre", observe Jean-Luc Faye. Au final, le recrutement est plus efficace, à la fois pour le candidat et pour le recruteur. »

Aide à la gestion de carrière

La démarche de BEM n'est pas unique, beaucoup d'écoles de gestion ont adopté des dispositifs voisins. L'exemple est venu des MBA et de la formation continue, où les participants demandent à être aidés pour leur gestion de carrière. Au point que le développement personnel occupe une place croissante dans les MBA (HEC, Insead). Les cursus initiaux bénéficient aussi de ces outils. A Grenoble EM, le « Centre de développement personnel et managérial » compte une quinzaine d'intervenants. Audencia propose un outil d'auto-évaluation, le « Portfolio des compétences ». Euromed-Marseille collabore depuis 2002 avec le cabinet Metizo, l'un des grands du secteur. Des coachs interviennent aussi dans des écoles d'ingénieurs, comme Centrale Paris ou Mines ParisTech .

Retrouvez l'article en intégralité sur http://www.lesechos.fr/management/former/0201348400884-le-coaching-s-invite-dans-les-grandes-ecoles.htm

Source : les echos
RSS Blog RSS : Blog
Mots clés : coaching, management, coaching grenoble, coach grenoble, management grenoble, se faire coacher sur grenoble, coach management grenoble