Facebook

Challenge-Performances

NewsLetter

Blog

Comment réussir à se faire écouter par son chef ?Comment réussir à se faire écouter par son chef ? Le 10/02/2012

Méthodes de travail, nouvelles idées de développement ou même choix du restaurant... Lorsque vient le moment de donner votre avis, vous ne recevez jamais d'écho favorable. Rien n'y fait, vous avez beau avoir raison, votre chef ne vous écoute pas. Par manque d'assurance, par crainte des réactions ou par respect pour la hiérarchie, vous avez du mal à imposer vos points de vue. Une situation qui devient pourtant intenable tant vous avez du mal à cohabiter avec un n+1 qui semble ne vous accorder aucune considération. Découvrez nos conseils pour devenir celui qui murmure à l'oreille de son chef.

Présenter des arguments solides

Agacé de toujours parler dans le vide, vous prenez votre courage à deux mains et décidez d'aller voir votre manager directement dans son bureau pour lui parler de votre dernière idée. "Il ne pourra pas faire autrement que vous écouter", vous dites-vous. Erreur. Rien n'est plus contre-productif que de parler sous le coup de l'émotion, sans avoir préparé sa position. Vous pourriez vous montrer trop brutal et le regretter. Une réflexion sincère peut même aboutir à revoir sa position, surtout quand elle est prise dans un instant de colère.

"Pour vous faire entendre, il vaut mieux vous présenter devant votre chef avec une objection claire et des arguments solides", avance Hélène Jacob, auteur de "C'est qui le chef" aux éditions Vuibert. Etayez votre position de chiffres et ne vous contentez pas de dire "je pense que c'est la meilleure solution..." Anticipez ses remarques éventuelles. Montrez que votre décision relève d'une réflexion aboutie.

Mettre les formes

Prétendre changer les gens relève le plus souvent de l'utopie. Il est plus réaliste de vous remettre en question vous-même. Il faut travailler la forme de votre discours pour que le message atteigne votre destinataire. "Les gens ont tendance à communiquer de façon uniforme, oubliant que chaque interlocuteur a ses particularités et qu'il ne sera donc pas forcément sensible au même discours, aux mêmes arguments", explique Hélène Jacob. Votre chef est plutôt rigide et préfère l'écrit à l'oral ? Inutile de le surprendre au débotté et de lui soumettre votre projet entre deux portes. Envoyez-lui un e-mail pour le briefer sur un nouveau projet et sollicitez un entretien.

"Attachez-vous à cerner sa manière de fonctionner", conseille Hélène Jacob. S'il a tendance à garder la main sur tous les projets, laissez-lui croire que l'idée vient en partie de lui. Il est plutôt du genre frileux ? Minimisez sa prise de risque et faites-lui comprendre que, quoi qu'il arrive, il ne pourra en tirer que des bénéfices

L'aborder au bon moment


Une semaine de travail est faite de hauts et de bas, de jours sans et d'autre durant lesquels on est de bonne humeur. C'est dans ces moments-là que, pour vous faire entendre, vous devez aborder votre manager, lorsqu'il est dans de bonnes dispositions et donc plus susceptible de donner un écho favorable à votre proposition. "Il s'agit, en scrutant ses faits et gestes, de trouver l'instant où il sera disponible, pas stressé ou en retard", résume Hélène Jacob. Inutile de l'interpeller lorsque vous le voyez sortir d'une réunion houleuse. De même, évitez le lundi, journée de rentrée, tributaire de la qualité du week-end passé.

Si vous sentez que le contexte s'y prête, vous pouvez proposer un déjeuner, une pause-café ou même, si vous souhaitez lui conférer un cadre officiel, un rendez-vous tout ce qu'il y a de plus formel.


lisez la suite sur http://www.journaldunet.com/management/efficacite-personnelle/etre-ecoute-par-son-chef/l-aborder-au-bon-moment.shtml


Source : JDN
RSS Blog RSS : Blog
Mots clés : management, manager, conseil management grenoble, aide management grenoble, coach grenoble, coach management grenoble, savoir manager,