Facebook

Challenge-Performances

NewsLetter

Blog

Coincé au bureau cet été ? Profitez-enCoincé au bureau cet été ? Profitez-en Le 05/08/2011

Au milieu de l'été, tout le monde a la tête en vacances, mais certains restent au bureau. Que cette décision ait été imposée ou qu'elle ait été prise librement, ne pas prendre de congés pendant l'été, alors que la majorité des collègues le font, n'est pas forcément une mauvaise idée.

Plutôt que broyer du noir à l'idée de passer l'été au bureau, il est possible de profiter des opportunités que vous offre cette période creuse. La hiérarchie se fait moins pesante, les mails se font rares, le téléphone reste muet... Ces conditions particulières offrent l'occasion de dépasser le cadre habituel de votre fonction, de proposer des améliorations pour gagner en efficacité ou en rentabilité à la rentrée. Conseils.

Je me fais remarquer par la hiérarchie

La période de l'été est souvent celle de toutes les opportunités. Vous restez au bureau alors que votre manager part quelques semaines en vacances ? Plutôt que de faire grise mine, réjouissez-vous d'avoir enfin l'occasion de faire vos preuves en prenant son relais durant son absence. Emparez-vous des dossiers intéressants, entrez en contact avec ses partenaires, élargissez votre périmètre... Nombre d'entreprises profitent de cette période généralement plus tranquille pour détecter les potentiels les plus prometteurs en les responsabilisant.

Et quelle que soit la manière que vous utilisez pour vous faire remarquer, n'oubliez pas de communiquer sur vos réussites en envoyant par exemple des mails à votre hiérarchie. Ce n'est pas tout de faire du bon boulot, encore faut-il le faire savoir !

Je noue des liens avec des collègues

L'été passé au bureau est aussi beaucoup plus propice aux discussions entre collègues. Tout au moins avec ceux qui restent. Cette période plus calme et plus détendue que le reste de l'année peut être l'occasion de connaitre un peu mieux ce collègue que vous croisez de temps en temps au détour d'un couloir ou devant la machine à café. N'hésitez pas à organiser des déjeuners entre des équipes qui se côtoient rarement afin qu'elles fassent plus amples connaissances. Une initiative d'autant plus sympathique que les pauses-déjeuner sont souvent plus longues que d'habitude lorsqu'il fait beau.

De plus, rencontrer de nouvelles personnes dans l'entreprise, c'est aussi se donner la possibilité de découvrir de nouveaux métiers, de mieux comprendre l'entreprise et d'enrichir son réseau professionnel.

Je range mon bureau et mes mails


Le classement des dossiers et mails de votre bureau est une activité à laquelle vous pouvez procéder dans le cadre d'un un véritable nettoyage d'été. Les documents sur votre bureau et les de fichiers sur votre PC s'entassent au fil de l'année. Profitez d'avoir un peu plus de temps libre pour jeter les papiers dont vous n'avez plus besoin. De même, le flot de mails a tendance à s'amenuiser durant l'été. Une bonne nouvelle pour vous qui pouvez faire le tri entre ce qui va la corbeille, ce qui doit être conservé ou ce qui mérite d'être transféré.

Ce travail peut se révéler fastidieux, mais il vous permet d'aborder la rentrée dans de meilleures conditions. Et tant qu'à faire, prenez de bonnes résolutions et engagez-vous à faire le tri au fur et à mesure à l'avenir.

Je prends de l'avance pour la rentrée

Un gros événement ou un dossier conséquent se profile à la rentrée ? Mettez à profit ces instants de répit pour commencer à réfléchir à tête reposée aux échéances qui vous attendent. Vous pouvez par exemple mettre en place un rétro-planning. Cet outil, indispensable à tout chef de projet qui se respecte, permet de partir de la date à laquelle doit être rendu un projet pour remonter dans le temps les étapes nécessaires. Cela vous permet d'échelonner vos tâches pour parvenir sans encombre à rendre vos dossiers à la date prévue.

Ces semaines estivales de travail doivent vous permettre de mieux vivre la rentrée, quand vous collègue débuteront l'année sur les chapeaux de roue. En plus, beaucoup moins sollicité par vos collègues, vos chefs ou vos partenaires extérieurs, vous êtes plus productif, concentré et efficace.

Je mets mes dossiers à jour

Prendre de l'avance c'est très bien, mais encore faut-il être à jour sur ses dossiers. Si ce n'est pas encore le cas, profitez-en pour enfin tout boucler, remettre les compteurs à zéro avant le début de la rentrée et dire adieu à cette pile de dossiers qui traine depuis des mois sur votre bureau. Quoi de plus agréable que de commencer une nouvelle "saison" dans de bonnes dispositions quand vos collègues doivent rattraper le retard accumulé durant leur absences ? Rappelez-vous la fable de la cigale et la fourmi !

Structurez vos journées en établissant ces fameuses to-do-list, listes consignant l'ensemble des tâches à exécuter avant une date définie. Elles vous permettent de prendre un peu de recul sur les missions nécessitant le traitement le plus rapide.

J'acquiers des compétences managériales

Vous êtes peut-être coincé au bureau cet été mais n'êtes sans doute pas le seul. Les stagiaires courtes durées ont en effet rarement l'occasion de prendre des vacances et ceux de votre équipe ne dérogent probablement par à la règle. Vous pouvez en profiter pour leur consacrer un peu plus de temps que d'habitude et développer ainsi vos compétences d'encadrement.

Bien faire son travail est une chose, superviser celui des autres en est une autre. Et ça s'apprend. En formant vos stagiaires, en suivant leurs avancées, vous apprendrez vous aussi comment gérer une équipe, comment la guider vers le succès. Des compétences qui vous seront indispensables si vous désirez grimper les échelons de la hiérarchie.

Je prends du recul et réfléchis à des projets

Croulant sous les sollicitations, mis sous pression en permanence par vos managers, en bref la tête dans le guidon, vous avez rarement le temps de prendre du recul au cours de l'année. Profitez de votre été au bureau pour y remédier. Interrogez-vous sur le type d'amélioration que vous pourriez apporter à votre service ou à votre entreprise. Effectuez un benchmark concurrentiel pour dégager un ensemble de bonnes pratiques qu'il vous faudrait reproduire pour être plus compétitif.

Si l'on ne vous reprochera pas forcément de ne pas vous inscrire dans une telle réflexion le reste de l'année, faute de temps, vos supérieurs ne comprendraient pas que vous ne mettiez pas à profit cette période plus calme pour le faire. 

J'aménage mes horaires comme il me plait


Qui dit moins de monde dans l'entreprise dit aussi une plus grande liberté dans le choix de vos horaires. Vos heures d'arrivée et de départ n'ont plus vraiment besoin d'être calés sur ceux de vos collaborateurs. Bénéficiez de la fraîcheur du matin en vous rendant sur votre lieu de travail plus tôt que d'habitude pour pouvoir partir plus tôt le soir et profiter de votre entourage.

A l'inverse si un déjeuner s'éternise, il n'y a pas de problème. Vous n'avez pas de réunion à votre retour et vous pouvez rattraper ce retard plus tard. Votre solitude relative vous permet de gérer votre emploi du temps comme vous l'entendez

J'accentue mon travail de veille

Lorsque l'on a un agenda calé à la minute, il est difficile de prendre le temps de s'informer sur l'actualité, qu'elle soit générale ou spécifique à votre marché. C'est d'autant plus dommage que ce travail d'ingestion de l'information vous permet bien souvent de briller en réunion ou à un déjeuner d'affaires. Votre hiérarchie appréciera que vous vous intéressiez à votre domaine d'activité en dehors du cadre strict de votre fonction.

N'hésitez donc pas à profiter des matinées un peu plus détendues pour lire la presse quotidienne. Et n'oubliez pas la presse électronique. Ces périodes moins chronométrées peuvent aussi être l'occasion de découvrir des sites intéressants et de s'abonner à de nouvelles newsletters qui vous informeront le reste de l'année.

Je me forme à de nouveaux outils


Profitez de cette période plus calme pour vous renseigner sur les formations que vous pourrez suivre à la rentrée au titre du Dif (droit individuel à la formation). Vous pouvez même entamer les démarches administratives nécessaires. Et pourquoi ne pas essayer d'apprendre une langue de façon ludique en achetant régulièrement un journal étranger ?

Vous pouvez aussi profiter de cette période pour vous attaquer à ces logiciels que vous ne maitrisez qu'imparfaitement. Un membre du service informatique aura sans doute plus de temps à vous consacrer pour vous aider dans votre prise en main. Un usage optimisé de vos différents outils de bureautique représente ra un gain substantiel de temps le reste de l'année.

Je profite plus de ma vie perso

Votre entourage se plaint que vous rentriez fréquemment trop tard du bureau pour pouvoir planifier des choses les soirs de la semaine ? Qu'à cela ne tienne, cet été vous serez beaucoup plus disponible pour eux.

En effet, il est plus facile de quitter plus tôt que d'habitude son travail durant cette période et ainsi profiter des terrasses encore ensoleillées. Si le contexte de décontraction ambiant n'y est pas étranger, n'oubliez pas non plus que, moins sollicité par vos collègues, fournisseurs ou clients, vous gagnez en efficacité. Vous pouvez donc vous permettre de partir avant la nuit tombée !

Je découvre des nouveaux périmètres d'actions

La période estivale vous offre aussi l'opportunité de sortir de votre périmètre d'action classique et de prendre quelques risques.

Nombre de projets parallèles sont en effet proposés au début de l'été. Profitez de cette période de calme relatif pour en mener au moins un à bien. Cela montrera non seulement votre curiosité à l'égard des missions qui sortent du cadre strict de votre fonction mais aussi votre faculté d'adaptation à des domaines inconnus. Une qualité qui peut donner à votre profil l'étoffe d'un haut potentiel. A cette occasion, vous pouvez aussi réaliser que vous aspirez à quelque chose d'autre. Plutôt que de travailler dans le marketing, vous appréciez peut-être les tâches de contrôle de gestion.

Je suis plus décontracté

Un environnement dénué de toute pression, des espaces de travail plus calmes et des téléphones en sourdine : vous travaillez dans des conditions bien meilleures que d'habitude
. Vous avez tout lieu de vous concentrer et de réfléchir tranquillement à vos projets.

Autre avantage, les rendez-vous se faisant plus rares, vous pouvez sans doute vous habiller de manière plus décontractée. "Un été j'ai dû rester seul au bureau", confesse Pierre, manager dans un cabinet d'audit de province. "J'y allais en short et tongs pour finaliser mes dossiers. C'est non seulement bien plus confortable mais aussi très ludique". Ce cadre n'avait plus vraiment l'impression d'aller travailler en quittant sa maison le matin.

Je nettoie mes bases de contacts


Outre le ménage sur votre bureau, la période estivale est aussi l'occasion de nettoyer votre base de contacts, clients et fournisseurs. Mal entretenue celle-ci perd en effet de son utilité. Comme elle ne sera sûrement jamais votre priorité du moment, mieux vaut profiter du ralentissement de l'activité pour mettre les informations nécessaires à jour et supprimer les contacts devenus inutiles ou obsolètes.

Tout ce travail permettra un ciblage plus efficace et de meilleurs résultats lors de vos prochaines prises de contact. Il s'agit peut-être d'une tâche intellectuellement peu épanouissante mais qui s'avérera très utile par la suite.

Je pense à mon avenir

Vous n'avez jamais le temps de vous poser pour réfléchir à vos envies et à la tournure que prend votre carrière ? Cet été vous avez enfin un peu de temps pour vous poser les bonnes questions et analyser calmement votre parcours.

Où en êtes-vous dans votre plan de carrière ? Etes-vous épanoui dans votre job ? Si non, que vous manque-t-il pour l'être ? Autant de questions qu'il est indispensable de se poser une ou deux fois dans l'année. La période de l'été y est particulièrement propice : vous pouvez notamment faire le point sur l'année qui vient de s'écouler. Servez-vous de vos entretiens d'évaluation et assignez-vous des objectifs à atteindre, avec comme date limite... le mois d'août de l'année prochaine.

Je trouve des nouveaux clients

Si vous êtes plus tranquille que d'habitude, vous n'êtes sans doute pas le seul. Pensez à tous ces clients potentiels qui eux aussi sont restés bloqués au bureau cet été. Pourquoi ne pas profiter de leur disponibilité pour établir une prise de contact ?

Proposez-leur de vous rencontrer pour que vous puissiez leur expliquer ce que vous pouvez leur apporter. Dans un contexte plus informel, ils vous prêteront une oreille sans doute plus attentive que d'habitude. Les affaires ne s'arrêtent pas en été sous prétexte que beaucoup de salariés sont partis en vacances. Sachez en profitez !

Retrouvez l'article original sur http://www.journaldunet.com/management/efficacite-personnelle/travail-en-ete/

Source : JDN


RSS Blog RSS : Blog