Facebook

Challenge-Performances

NewsLetter

Blog

Ce que vous n'avez jamais osé dire à votre chef... Et comment le ...Ce que vous n'avez jamais osé dire à votre chef... Et comment le ... Le 28/06/2011

Ce que vous n'avez jamais osé dire à votre chef... Et comment le formuler

Si l'on choisit rarement son chef, on est pourtant amené à travailler avec lui et à le fréquenter quotidiennement, souvent plus que sa propre famille.

Parce qu'une relation entre un chef d'équipe et ses collaborateurs se nourrit d'un respect mutuel et d'honnêteté, vous ne devez pas hésiter à lui dire ce que vous avez sur le cœur, en faisant attention à prendre des gants. Cette franchise s'avèrera très souvent payante en améliorant vos relations avec votre manager, facilitant le travail en équipe et en permettant, parfois, de donner un coup de pouce à votre carrière. Envie d'évoluer, d'être augmenté ou de parler de votre travail ? Découvrez comment révéler à votre chef ce que vous n'osez pas lui dire.

Attention, tu fais erreur !

Qui n'a jamais tergiversé au moment de signifier à son boss qu'il est dans l'erreur ? On craint de passer pour un monsieur je-sais-tout ou, pire encore, de se tromper. Pourtant, lorsqu'elle est légitime et correctement formulée, une telle remarque est tout à fait naturelle. Votre supérieur vous sera reconnaissant de lui avoir évité la sortie de route.

Faites attention, toutefois, à présenter la situation de manière factuelle et à bannir tout jugement intempestif. "Evitez les formules maladroites telles que "tu fais fausse route", préconise Fabrice Daverio, directeur du développement du Centre de formation et de perfectionnement des journalistes. Contentez-vous d'exposer le faits, d'exprimer votre ressenti et proposez des solutions." Demandez-lui s'il a deux minutes pour discuter et isolez-vous pour évoquer la situation. Une fois votre point de vue expliqué, laissez-lui la parole pour savoir ce qu'il en pense.

Je veux être augmenté


Si elle est l'un des sujets les plus tabous au sein de l'entreprise, la rémunération n'en reste pas moins présente dans tous les esprits... et au cœur de nombreuses discussions. Lorsque vous estimez que vous avez mérité une augmentation, vous ne devez pas hésiter à en parler à votre hiérarchie, en prenant soin d'étayer votre demande.

"Gardez bien à l'esprit que votre manager n'est bien souvent qu'un intermédiaire, il doit rendre des comptes à sa hiérarchie et ne peut prendre de décision seul", prévient Fabrice Daverio. Préparez un argumentaire en soulignant vos récentes réalisations et en expliquant pourquoi vous pensez mériter le montant que vous souhaitez. "Votre n+1 pourra réutiliser ces arguments pour convaincre sa hiérarchie et appuyer votre demande", conclut Fabrice Daverio. Lors de cette étape, considérez votre chef non pas comme un adversaire mais comme un allié.

Je voudrais prendre la direction de ce projet

Votre entreprise a décidé de se lancer dans un secteur porteur et vous sentez que vous avez beaucoup à apporter sur ce domaine, n'hésitez plus et faites acte de candidature. En entreprise, avoir de l'ambition est généralement bien vu, surtout lorsqu'elle est mise au service de la réussite générale.

En revanche, vous ne serez sans doute pas seul sur le coup, alors sachez bien vous vendre pour vous démarquer du commun des mortels. "Vous devez aborder la question comme si vous étiez déjà en poste, conseille Fabrice Daverio, c'est-à-dire avec quelques propositions et solutions en tête." Esquissez votre plan d'action pour les jours à venir et demandez des éclaircissements sur les points qui ont besoin de l'être. En bref, montrez votre implication et votre maîtrise du dossier.

Que penses-tu de mon travail ?

Etre fier de son travail c'est bien, savoir que son chef en est content, c'est mieux ! Demander un retour à son n+1 n'est pas toujours chose aisée. On a peur de le déranger ou de laisser transparaitre un manque de confiance en soi. C'est pourtant indispensable pour pouvoir avancer et corriger ce qui doit l'être... à condition que cela soit bien fait.

"Peu de managers ont des protocoles d'évaluation, prévient Fabrice Daverio. Vous devez donc préciser ce que vous attendez de l'entretien et laisser le temps à votre supérieur de préparer l'entrevue." Notez les attentes exprimées par votre supérieur au cours de l'entretien et prenez-les véritablement en compte pour ne pas que ce moment qu'il vous a accordé soit inutile.

Je ne me sens pas suffisamment qualifié

Dans sa vie privée ou au bureau, reconnaitre son incapacité à gérer une situation ou à trouver une solution est souvent considéré comme un aveu de faiblesse. C'est pourtant une qualité précieuse. "Cela démontre que le collaborateur place la réussite de l'entreprise au-dessus de tout en estimant qu'il est primordial que le boulot soit fait", affirme Fabrice Daverio.

Bien sûr, il ne s'agit pas de renoncer à la moindre difficulté mais lorsque vous sentez que la mission que l'on vous propose ne correspond pas vraiment à votre domaine de compétences, vous ne devez pas hésiter à en faire part à votre manager pour qu'il puisse trouver rapidement une solution de rechange. "Il peut être intéressant de lui demander pourquoi il a pensé à vous et, si le sujet vous intéresse, d'envisager une formation adaptée pour, à l'avenir, pouvoir vous y mettre", conclut Fabrice Daviéro.

Je suis en surcharge de travail

Avoir de temps en temps des périodes de rush est tout à fait normal. C'est lorsqu'elles deviennent trop régulières qu'il y a un problème. A vous d'apprendre à gérer votre emploi du temps et savoir dire non à votre manager lorsqu'il le faut.

"S'il vient vous voir avec un nouveau projet et que vous risquez d'être débordé, demandez-lui ce qui peut être fait pour vous décharger d'autres responsabilités", conseille Fabrice Daverio. Du moment que vous n'attendez pas la dernière minute, que vous réfléchissez ensemble aux alternatives possibles, votre position sera probablement compréhensible. Trop de dossiers parallèles nuiraient à votre productivité et, par ricochet, à celle de votre entreprise. "N'oubliez pas que le manager n'est pas votre ennemi, prévient Fabrice Daviéro. Il est, tout comme vous, un rouage de l'entreprise qui peut faciliter votre quotidien."

Je veux évoluer dans un autre service

On peut ressentir le besoin, lorsque l'on sent que notre carrière a besoin de prendre une nouvelle orientation, de changer de poste. Un tel souhait n'est jamais facile à annoncer. Il s'agit de ménager la susceptibilité d'un manager qui aurait parfois mieux accepté un départ de l'entreprise. "Attention à ce qu'il ne prenne pas votre décision comme un désaveu personnel", prévient Fabrice Daverio. Même lorsque votre relation n'est pas idéale, précisez-lui que votre envie ne repose que sur votre volonté d'évoluer dans un autre domaine.

Laissez-lui aussi le temps de préparer votre départ. "Le plus tôt sera le mieux, confirme Fabrice Daverio. Mettez-le au courant de votre envie de bouger dans l'année qui arrive." Soyez transparent et dites-lui que vous comptez aller voir les RH pour enclencher le processus. S'il vous propose son aide, c'est tant mieux, mais ne vous reposez pas entièrement sur lui. Il pourrait être tenté de laisser traîner les choses.

J'aurais besoin de prendre quelques jours

Vous avez besoin de prendre un peu vos distances avec le travail ? Informez-en votre chef sans aucun scrupule. Que ce soit pour une RTT ou quelques jours de vacances, même si vous culpabilisez, sachez que votre demande est légitime. Vous avez une vie en dehors du travail, vous n'êtes pas une machine et avez, de temps en temps, besoin de souffler. Du moment que votre absence n'affecte pas le bon fonctionnement du service, elle est acceptable.

"Lorsque vous allez voir votre supérieur, proposez-lui des solutions de rechange, conseille Fabrice Davério. Dites-lui que vous avez vu avec un collègue pour qu'il gère vos dossiers en votre absence ou prévenez-le que vous serez disponible sur votre portable en cas d'urgence." Dans tous les cas, montrez-vous concerné. Ne prenez pas une décision dont votre supérieur devrait gérer seul les conséquences.

Retrouvez l'article original sur http://www.journaldunet.com/management/efficacite-personnelle/oser-avec-chef/

RSS Blog RSS : Blog