Facebook

Challenge-Performances

NewsLetter

Blog

15 check-lists pour le travail15 check-lists pour le travail Le 24/11/2011

Donner sa démission, réussir un licenciement, organiser un séminaire ou préparer un entretien annuel... Pour chaque moment de la vie professionnelle, suivre le guide pas à pas permet de ne pas oublier d'étape décisive. Le Journal du Net vous a donc concocté 15 check-lists pour à peu près toutes les situations.

La check-list de la recherche d'emploi

1. Cibler ses recherches

S'interroger sur ses envies et ses ambitions professionnelles

En poste, s'interroger sur ce qui plait et ce qui déplait actuellement

Identifier ses points forts et ses points faibles, éventuellement par un bilan de compétences

 

2. Se rendre visible

Créer ou mettre à jour son profil LinkedIn et Viadeo sur les réseaux sociaux professionnels

Créer ou mettre à jour son CV sur les jobboards (Apec, Monster, Cadremploi, RegionJob, KelJob...)

Rencontrer des chasseurs de tête si l'occasion se présente

 

3. Organiser sa veille

S'inscrire aux alertes des sites d'emploi généralistes ou sectoriels

Mettre son réseau professionnel au courant de ses envies

Se réserver 30 minutes par jour pour rechercher des offres

 

4. Rédiger sa candidature

Remanier son CV en fonction du poste sollicité

Personnaliser sa lettre de motivation en fonction de l'annonce

Dans le cas d'une candidature spontanée : motiver sa demande

 

5. Préparer l'entretien

Se renseigner sur l'entreprise, le poste et l'interlocuteur

Lister les points à éclaircir et les questions à poser au recruteur

S'entrainer éventuellement aux tests de recrutement

 

6. Négocier ses conditions

Etablir des prétentions salariales justifiées en fonction du marché, du profil et du poste

Négocier le salaire avec l'employeur

Ne pas oublier les autres avantages : primes et variable, congés et RTT, téléphone et ordinateur, voiture de fonction...

La check-list de la prise de parole en public

1. Prendre connaissance des contraintes

Durée : temps mis à disposition ou jugé optimal

Lieu : configuration de la pièce, équipements disponibles (ordinateur, rétroprojecteur, micro...)

Public : caractéristiques de l'auditoire (niveaux hiérarchiques, métiers, structure à laquelle ils appartiennent...)

Contenu : se faire préciser le thème de l'intervention, mais aussi celui des autres intervenants pour éviter les redites

 

2. Préparer son intervention

Structurer la trame de son intervention

Préparer en parallèle les slides de la présentation qui appuient et illustrent le discours

Soigner particulièrement l'introduction et la fin de la prise de parole

 

3. Répéter à l'avance

Se chronométrer pour contrôler le timing

Vérifier que les parties s'enchaînent correctement et que l'exposé est limpide

Reprendre les passages jugés trop compliqués

 

4. Se préparer à la prise de parole

Respirer profondément et avec le ventre

Echauffer sa voix en baillant

Détendre son corps, en particulier les épaules

Se projeter mentalement dans la salle de l'intervention

 

5. Assurer pendant la présentation

Moduler sa voix en fonction du contenu du discours

Utiliser son corps pour faire passer le message

Regarder le public pendant l'intervention

Se tenir droit

La check-list du licenciement

1. S'assurer que le licenciement est motivé

Pour motif économique : justifier le licenciement par des difficultés économiques, des mutations technologiques, la suppression d'un poste devenu inutile ou une modification d'un élément essentiel du contrat de travail refusée par le salarié

Pour motif personnel : déterminer une cause réelle et sérieuse (faute, insuffisance professionnelle, absences répétées...) et, dans le cas d'un licenciement pour faute, adapter la procédure à la gravité (simple, grave ou lourde)

 

2. Convoquer le salarié licencié à un entretien

Rédiger la convocation à l'entretien préalable de licenciement avec les éléments indispensables (date et heure de l'entretien, information du salarié sur ses droits à se faire assister...).

Envoyer la convocation par lettre recommandée avec accusé de réception, qui doit être reçue au moins 5 jours avant l'entretien.

 

3. Mener l'entretien préalable


Indiquer le motif du licenciement envisagé et recueillir les explications du salarié dans le cas d'un licenciement pour motif personnel.

Accepter la présence d'une personne (représentant du personnel, personne de l'entreprise voire un conseiller extérieur) pour assister le salarié

 

4. Notifier le licenciement


Attendre au moins deux jours ouvrables après la date de l'entretien, ou, dans le cadre d'un licenciement économique individuel, attendre 7 ou 15 jours ouvrables selon que le salarié soit non cadre ou cadre

Ne pas attendre plus d'un mois dans le cadre de licenciement disciplinaire

Envoyer cette notification par lettre recommandée avec accusé de réception

 

5. Solder le départ du salarié


Documents à fournir : reçu pour solde de tout compte, certificat de travail et attestation pour Pôle emploi

Indemnités à verser : indemnités de congés payés (sauf dans le cas d'un licenciement pour faute lourde) et indemnités de licenciement (sauf si faute grave ou lourde)

 

 

 Attention : Les étapes peuvent comporter des variantes selon la procédure (licenciement pour faute ou pour motif économique) et le nombre de salariés concernés (licenciement économique individuel, de 2 à 9 salariés ou de 10 salariés et plus).


La check-list du recrutement

1. Identifier les besoins

Lister les tâches à assurer par le futur salarié

Déterminer le profil recherché (formation, compétences, expérience...)

S'assurer d'avoir les moyens du recrutement (estimation du salaire, encadrement, etc.)

 

2. Communiquer l'offre d'emploi

Rédiger une offre d'emploi précise et attractive


Diffuser l'annonce par des canaux adaptés : site de l'entreprise, sites d'emploi généraliste ou spécialisés, réseaux d'anciens diplômés...

 

3. Utiliser les autres méthodes

Chasseur de tête : choisir un bon connaisseur du métier

Cooptation : solliciter le réseau des collaborateurs

Réseau sociaux : chercher les profils adéquats sur LinkedIn, Viadeo...

 

4. Trier les candidatures

Laisser un délai raisonnable aux candidats pour leur réponse

Sélectionner les meilleurs profils à partir du CV

Confirmer à la lecture de la lettre de motivation

Contacter rapidement les candidats pour fixer un rendez-vous

 

5. Mener un entretien

Avant : lister les questions à poser, les points à éclaircir et les informations à vérifier

Pendant : porter attention à la discussion et au comportement du candidat

Après : coucher ses impressions par écrit

 

6. Formuler une offre

Sélectionner rapidement le candidat retenu

Mettre à plat les conditions de l'embauche : salaire, date de prise de fonction, conditions de travail...

En cas de refus, contacter le second candidat sur la liste

Signer une promesse d'embauche

La check-list de l'entretien annuel pour l'évaluateur

1. Avant l'entretien : dresser le bilan de l'année

Relire l'évaluation de l'année précédente

Confronter les réalisations aux objectifs

Retrouver les exemples concrets de réussites et de difficultés, en remontant sur 12 mois, grâce aux notes, à l'agenda, aux reportings...

Fixer l'entretien dans la période prévue par la direction ou les RH, en prévenant si possible 15  jours à l'avance

 

2. Avant l'entretien : préparer l'évaluation

Coucher sur papier le bilan de l'année

Déterminer les axes de progression pour l'année suivante

Dresser les perspectives d'évolution pour le collaborateur

Compléter la grille d'évaluation prévue pour l'entretien

Relire l'évaluation à tête reposée

 

3. Pendant l'entretien : faire passer le message

Commencer et mener l'entretien

Expliquer point par point le bilan de l'année : les principales réussites et les principaux échecs

Dresser le portrait des attentes : axes de progression, nouveau périmètre ou changement de comportement

Fixer les objectifs pour l'année à venir

 

4. Après l'entretien : finaliser l'évaluation

Prendre en compte les remarques de l'évalué sur le management, l'organisation...

Mettre en relation les éventuelles demandes d'augmentation avec les capacités budgétaires et le bilan de l'évalué

Modifier éventuellement le document de l'évaluation avant de le remettre

La check-list de l'entretien annuel pour l'évalué

1. Avant l'entretien : dresser le bilan de l'année

Relire l'évaluation de l'année précédente

Lister les réussites, les réalisations et les progressions au cours de l'année écoulée

Recenser les objectifs non atteints et les points à améliorer

 

2. Avant l'entretien : préparer son discours

Retour sur l'année : réussites (surtout) et échecs (éventuellement)

Lister ses attentes pour l'année suivante : nouvelles responsabilités, évolution professionnelles, attentes vis-à-vis du manager, etc.

Si besoin, compléter la fiche d'auto-évaluation et calculer ses prétentions salariales

 

3. Pendant l'entretien : tenir sa ligne

Suivre ses notes pour ne rien oublier

Fournir des explications à ses contre-performances : contexte difficile, collègues absents, management défaillant...

Défendre son bilan et justifier ses attentes face au manager

Maitriser son stress

 

4. Après l'entretien : donner suite

Lire attentivement le document écrit de l'évaluation

Faire part des remarques en cas de désaccords

Prendre en compte au quotidien les remarques justifiées du manager

 

Retrouvez la suite des différentes check-lists (augmentation de salaire, démission, prise de poste ...) sur http://www.journaldunet.com/management/efficacite-personnelle/check-list-travail/reunion.shtml

Source : JDN



RSS Blog RSS : Blog
Mots clés : conseil grenoble, management, manager, conseil management grenoble, aide management grenoble, coach grenoble, coach management grenoble, savoir manager,